Accueil > Initiatives > 85 - Motion : Pour que les taxis bruxellois soient... bruxellois (...)

20.02.2009

85 - Motion : Pour que les taxis bruxellois soient... bruxellois !

vendredi 27 février 2009, par rédaction WSL

Lors de la séance du conseil communal du 18 février, une motion proposée par Fabienne Henry (LB-FDF), a adoptée.Elle concerne la couleur que le Gouvernement bruxellois souhaite faire adopter aux taxis bruxellois à savoir jaune mangue et noir.

La motion souligne le manque de concertation manifeste entre le ministre bruxellois de la Mobilité et le secteur des taxis représenté par son Conseil consultatif quant à ce projet. L’Union professionnelle des exploitants de taxis a d’ailleurs fait part, publiquement, de sa protestation et envisagé d’éventuels mouvements d’arrêts de travail suite à cette annonce, c’est dire si la proposition soulève la critique au sein de la profession !

Il est franchement regrettable que ce choix constitue, incontestablement, une nouvelle provocation au regard du contexte institutionnel actuel étant donné que le ministre bruxellois de la Mobilité sait, parfaitement, que ces couleurs sont celles de la Région flamande et que ce choix conduit tout simplement à nier la réalité de la Région bruxelloise en tant que région à part entière.

S’il semble parfaitement opportun que les transports publics à Bruxelles disposent d’une identité visuelle propre, le choix de couleurs qui évoquent une symbolique spécifique, liée à une région déterminée, proches d’ailleurs des poteaux des feux de signalisation existant en Flandre, n’est évidement pas acceptable . Choix d’autant plus choquant que le ministre bruxellois de la Mobilité a déclaré que l’Iris, symbole de la région bruxelloise, ne figurerait pas sur le nouveau « spoutnik » obligatoire.

L’avis de la profession
De nombreuses objections ont été formulées par les représentants des associations de chauffeurs de taxis, ils estiment :
- que la signalisation actuelle, à savoir le « spoutnik » avec l’Iris bruxellois est amplement suffisant.
- que cette mesure porte un préjudice financier en cas de revente du véhicule.
- Qu’elle pose problème aux conducteurs indépendants qui utilisent également leur véhicule à titre privé.
- Ils s’inquiètent également de l’impact financier de cette mesure, qui va nécessairement entraîner des coûts supplémentaires, tant pour la Région, que pour les exploitants, ce qui en cette période de crise financière n’est peut-être pas très judicieux.

Par l’adoption de cette motion, il est demandé au Gouvernement bruxellois :- d’organiser une réelle concertation avec le secteur des taxis en vue de répondre aux craintes de celui-ci.
- de refuser le choix des couleurs jaune mangue et noire
- de trouver des solutions visant à l’identification bruxelloise des taxis bruxellois, en apposant, à tout le moins, l’Iris bruxellois sur les nouveaux « spoutniks ».

Dans le contexte social difficile que nous vivons actuellement, et à une époque où la mobilité est l’une des grandes problématiques de la gestion urbaine, est-il vraiment prioritaire de s’engager dans un tel renouvellement de l’habillage des transports publics ? Le ministère de la Mobilité n’a-t-il vraiment pas d’autre priorité en matière de politique des déplacements à Bruxelles ...