Accueil > Archives > Inauguration des clos André Lagasse et Jean Van Ryn

Inauguration des clos André Lagasse et Jean Van Ryn

mardi 5 juillet 2011, par ca

INAUGURATION DU CLOS JEAN VAN RYN ET DU CLOS ANDRE LAGASSE

C’est en présence des familles et de nombreuses personnalités du monde politique qu’a eu lieu l’inauguration des clos André Lagasse et clos Jean Van Ryn. En effet, afin de rendre hommage à ces deux personnalités qui ont contribué à la création de la Région bruxelloises et qui ont œuvré sa défense, le Conseil communal de Woluwe-Saint-Lambert, sur proposition de Bourgmestre Olivier Maingain, a décidé de donner le nom de "Clos Jean Van Ryn" et "Clos André Lagasse" à deux nouvelles voiries de la commune.

- André Lagasse (1923- 2010).
Résistant armé pendant la Seconde Guerre mondiale, il fera preuve, malgré son jeune âge, d’un courage qui lui vaudra de nombreuses décorations.
Docteur en droit, il enseignera à la faculté de droit de à l’UCL jusqu’en 1984.
Dans les années 60, le vote de nouvelles lois linguistiques, particulièrement injustes pour les francophones de Bruxelles et le la périphérie, provoquent l’indignation des milieux universitaires. André Lagasse participe, avec 300 professeurs d’université, à la création du Rassemblement pour le Droit et la Liberté, dont le but est de défendre les libertés fondamentales contre l’intolérance, le fanatisme et la contrainte en matière culturelle et linguistique.
Il est professeur à l’UCL, alors située à Louvain, lorsqu’éclatant, les émeutes du " Walen buiten", il fait partie de l’association de membres du personnel administratif et enseignant qui contribueront l’implantation de l’UCL à Louvain-La Neuve.

En 1964, avec 13 autres personnalités, il fonde le FDF, qu’il présidera de 1972 à 1975 .
Elu sénateur en 1965, il le restera jusqu’en 1985, et sera ensuite député du Brabant Wallon de 1987 à 1991.
En 1971, lors élections organisée après la création de l’agglomération bruxelloise, il mène la liste du Rassemblement bruxellois qui remporte la majorité des sièges. Il est élu président du conseil et du collège de l’agglomération et le restera jusqu’en 1989, date de la disparition de cette institution.

- Jean Van Ryn, (1906 - 2002)
Spécialiste du droit commercial, il écrira plusieurs ouvrages de référence en cette matière, et sera. l’un des plus éminents avocats du barreau de Bruxelles. Il fut avocat à la Cour de cassation, bâtonnier de l’ordre des avocats (1960 > 1962), et enseigna là la faculté de droit de l’ULB.
En 1963, le vote de nouvelles lois linguistiques , lui donne le sentiment que le droit et la liberté sont en danger, et l’amène à ce qu’il appellera une "excursion dans la politique" tant il ressent comme "un devoir civique de prendre part au débat public et bientôt à la lutte dont l’enjeu était une certaine forme de liberté individuelle gravement menacée par une loi injuste".
Ces nouvelles lois, discriminantes pour les francophones , alertes de nombreux esprits et, avec 300 professeurs d’université, Jean Van Ryn fonde le Rassemblement pour le Droit et la Liberté (RDL) dont il sera le président. Les actions menées par ce mouvement, apolitique et non confessionnel, conduiront à la création de la Région bruxelloise.

- Les clos André Lagasse et clos Jean Van Ryn font la jonction entre la chaussée de Stockel et la rue Konkel (à hauteur du n° 245 de la chaussée de Stockel). Cent appartements, logements sociaux et moyens y ont été construits, l’arrivée des premiers habitants est prévue pour cet été.