Accueil > ACTUALITES > Note de politique générale

Note de politique générale

jeudi 14 mars 2013, par ca

Un programme de politique générale

Le Collège des bourgmestre et échevins entend inscrire son programme de politique générale 2012-2018 dans un projet de gestion durable, associant étroitement la population de la commune au processus de décision.
Le code communal de la participation, qui reste une référence en Région bruxelloise, sera plus que jamais d’application et, si nécessaire, adapté aux réalités nouvelles.

La qualité des services à rendre à la population demeure la priorité et le Collège approuve l’initiative prise par le secrétaire communal de mettre en place un groupe de travail « évaluation des procédures » chargé de simplifier et de réorganiser certaines procédures administratives. Une attention particulière sera réservée aux outils informatiques à mettre en place et à leur efficacité.

Lors de la séance du 25 février dernier, le conseil communal a approuvé à une large majorité cette déclaration de politique générale, programme qui se traduira dans les budgets annuels.

PDF - 994.7 ko
texte complet de la note adoptée au conseil communal

En voici les grandes lignes

- Une politique fiscale qui préserve les revenus des habitants.
La crise économique frappe durement les familles, les personnes isolées, les acteurs économiques et leur pouvoir d’achat. Le Collège veut préserver les revenus des habitants.
La fiscalité locale restera parfaitement maîtrisée et les taux des taxes additionnelles au précompte immobilier et l’impôt des personnes physiques demeureront inchangés. Comme par le passé, la recherche de l’équilibre budgétaire sera privilégiée.

- La sécurité pour chaque citoyen
Woluwe-Saint-Lambert est une des communes de la Région bruxelloise qui a connu la diminution la plus significative du nombre de faits criminels ou délictueux au cours des 6 dernières années.
Le bourgmestre et le Collège entendent poursuivre une politique qui a fait ses preuves et de nouveaux efforts seront consentis :

  • Renforcement des effectifs policiers (notamment de la brigade cycliste)
  • Extension du réseau de surveillance de l’espace public par caméra
  • Education au respect de l’environnement et de la propreté publique dans les écoles
  • Renforcement de la sécurité routière pour protéger les usagers les plus faibles
  • Exigence auprès de la Région de la fermeture du parc Georges Henri la nuit
  • Construction d’un nouveau commissariat de police pour mieux accueillir la population
  • Création d’une plate-forme de la médiation

- Préserver la qualité de vie
Woluwe-Saint-Lambert est une commune où la vie associative, sportive, culturelle, commerciale est dynamique et intense. Le Collège entend mettre l’accent sur de nouvelles initiatives :

  • Ouverture de 2 nouvelles crèches « Toutes les couleurs » et « Charmille », dont une sera à horaire décalé
  • Rénovation de Prinses Paolaschool et reconstruction des écoles Schuman et Charmille.
  • Création d’un service permettant aux enfants malades de longue durée de suivre les apprentissages via internet.
  • Poursuite de la rénovation des infrastructures sportives et développement de la pratique du sport pour tous.
  • Maintien des chèques-sports et des chèques jeunesse.
  • Lutte contre la solitude et coordination de la lutte contre la précarité et la pauvreté.
  • Renforcement du service d’action sociale dans ses missions d’accompagnement des familles monoparentales.
  • Création d’une plate-forme « Santé publique », pour favoriser l’éducation à la santé.
  • Création d’un groupe de travail pour vérifier les conditions de mobilité dans l’espace public pour les personnes en situation de handicap et renforcement du service de transport.

- Une politique urbanistique volontaire
La commune n’est pas le seul décideur de la politique urbanistique sur son territoire, mais le Collège veillera à maintenir et à renforcer une politique volontariste de l’urbanisme, en ayant comme priorités :

  • Préserver de la qualité du bâti et favoriser la rénovation d’immeubles pour qu’ils soient basse énergie
  • Promouvoir la qualité architecturale des bâtiments et des intérieurs d’îlot
  • Préserver l’intérêt historique et urbanistique de certains quartiers
  • Maintenir le « Stop » urbanistique à la construction des bureaux et étudier la transformation d’immeubles de bureaux vides en logements
  • Renforcer le contrôle des chantiers privés
  • Adopter définitivement le Plan Communal de Développement (PCD) pour Woluwe-Saint-Lambert.

- Politique environnementale qui intègre le développement durable
Un espace public de qualité, des espaces verts protégés

La commune a lancé son « Agenda 21 Local », interaction citoyenne qui a abouti à l’élaboration d’un plan de 101 actions, fondées sur les 3 pôles du développement durable : le social, l’environnement et l’économie.

Le Collège s’engage à concrétiser ces actions, et notamment

  • L’éducation au respect de l’environnement : primes encourageant les bonnes pratiques environnementales, Festival du développement durable - Woluwe 2050, collectes d’encombrants à domicile, encouragement des initiatives de quartiers pour créer des zones de compostage et des potagers collectifs…
  • La préservation des parcs et espaces verts : politique de réhabilitation des espaces verts de quartier, rénovation des parcs de Roodebeek, des Sources, Saint-Lambert et Malou, remise en état de la promenade verte, ...
  • Le renforcement d’une gestion plus rationnelle de l’énergie
  • La lutte contre toutes les formes de nuisances : bulles à verres enfouies, défense face à la Région l’utilisation de l’étang rond du Parc de Woluwe pour lutter contre les inondations, soutien aux actions visant à limiter le survol de notre « espace » aérien.
  • La qualité de l’espace public, souvent très appréciée dans notre commune, exige des efforts constants.
  • La poursuite de la rénovation des trottoirs et des voiries
  • Intensifier les efforts en matière de propreté publique
  • Création de la fonction de gestionnaire de quartier, interlocuteur des habitants pour préserver la qualité de vie dans chaque quartier.

- Favoriser l’accès au logement, notamment pour les jeunes ménages

  • Le Collège s’emploiera à mener à bien l’important projet de construction de 80 à 100 logements moyens sur le terrain rue Neerveld/Athénée Royal, projet comprenant un volet inter-générationnel car il est prévu d’y réaliser 3 grands appartements supervisés, destinés à une quinzaine de seniors.
  • Un deuxième grand projet de création de logements moyens est envisagé sur un autre terrain de la commune.
  • L’Habitation Moderne poursuivra également son programme de création de logements moyens.
  • La réhabilitation du patrimoine communal en faveur du logement est également prévue .

- Une bonne gestion de la mobilité et du stationnement
La nouvelle politique de mobilité et de stationnement élaborée par la Région bruxelloise viendra bouleverser les politiques menées jusqu’à présent par les communes bruxelloises. Le Collège souhaite une harmonisation des règles de stationnement et de mobilité en Région bruxelloise car l’unité du territoire le justifie.
Il regrette que ce projet ait été mené, sans concertation étroite avec les communes et sans tenir compte des observations, résultant de la connaissance du terrain, formulées par les autorités locales. Le Collège estime que la consultation des habitants sur le projet de plan régional de stationnement est bâclée et il n’est pas précisé les suites qui seront réservées aux observations formulées par les habitants.

Dans les limites de ce qu’imposera la Région à la suite des différentes mesures réglementaires annoncées, le Collège souhaite que les priorités suivantes soient données :

  • Le parking Roodebeek doit rester un parking à vocation locale
  • La prolongation de la ligne de tram 94 et de la ligne de bus 28
  • Une circulation d’un charroi de bus STIB, plus adapté et moins bruyant et le placement d’abribus
  • Le réaménagement du boulevard Brand Whitlock (voirie régionale) pour qu’il ne soit plus une autoroute urbaine
  • Le développement des réseaux Cambio et Villo

- Soutenir la dynamique économique et accompagner les Woluwéens dans leur recherche d’emploi

  • Le plan de revitalisation de l’avenue Georges Henri sera poursuivi sans relâche
  • D’autres noyaux commerciaux (Tomberg, Verheyleweghen, Saint-Henri/Prekelinden, Slegers, Saint-Lambert ...) bénéficieront également de mesures de soutien.
  • Création d’une pépinière de petites entreprises et d’un guichet d’économie locale.
  • Le partenariat avec les entreprises et les agences d’intérim, afin de proposer une plus large variété d’offres d’emploi, sera intensifié de même que l’offre de formation en informatique.

-  Woluwe-Saint-Lambert, la culture dans tous ses éclats !
La vie culturelle à Woluwe-Saint-Lambert est intense, diversifiée et riche d’expériences nouvelles. Un réseau associatif, particulièrement dynamique, y contribue pour une large part.
La réussite de Wolubilis confirme le choix judicieux de ce projet. Il sera maintenu et renforcé. Parce que la culture est vécue comme un lien social fort et qu’elle est un des leviers les plus efficaces pour lutter contre l’exclusion et promouvoir la démocratie, le Collège prendra les initiatives suivantes :

  • Poursuite d’une politique culturelle associant tous les citoyens.
  • Mettre à l’honneur des talents artistiques des habitants de notre commune et mise à disposition de lieux d’expression aux artistes créateurs de notre commune.
  • Poursuite de la rénovation du musée communal
  • Développer l’accompagnement à l’éveil artistique des enfants

- Commune citoyenne
Woluwe-Saint-Lambert est la première commune bruxelloise à avoir adopté un Code de la participation. La démocratie participative, ce n’est pas réserver à quelques-uns le monopole des opinions de tous mais permettre à chaque citoyen d’avoir voix au chapitre.
Le service de médiation communale a été créé et le médiateur communal, un haut fonctionnaire indépendant, donne régulièrement des conseils pour orienter les habitants dans leurs démarches auprès des services communaux.
La qualité de cet accueil se fait également dans plusieurs langues.
Les efforts ainsi réalisés doivent être confirmés et amplifiés. De nouveaux modes de communication s’imposent et une plus grande disponibilité de l’administration doit toujours être recherchée :

  • Ouverture des services d’accueil de 1ère ligne (population, état civil, service des étrangers, guichet stationnement) soit le samedi matin, soit en avant-soirée un deuxième jour de la semaine
  • Installation de bornes « Wifi » dans divers bâtiments communaux et implantation de « QR Codes » en vue de faciliter certaines démarches administratives
  • Lancement d’une cyberlettre communale et d’un compte twitter pour donner l’information sur le vif
  • Rénovation de la salle des guichets à l’hôtel communal pour un meilleur accueil

***