Accueil > Initiatives > Extension du tram 94 : un fameux chantier

Extension du tram 94 : un fameux chantier

mardi 26 mars 2013, par rédaction WSL

L’extension de la ligne de tram 94 au boulevard de la Woluwe : un fameux chantier en perspective.

C’est fait. Le service régional compétent a déposé auprès de l’administration communale de Woluwe-Saint-Lambert et de celle de Woluwe-Saint-Pierre sa demande de permis d’urbanisme pour l’extension de la ligne de tram 94 au boulevard de la Woluwe jusqu’au centre commercial et au parking Roodebeek.

La commmune demande le respect du calendrier prévu
Ce projet était annoncé depuis longtemps et sa réalisation était même promise pour les années 2012-2013. Les contraintes budgétaires ont forcé la Région à retarder quelque peu ce projet utile au développement de la mobilité en transport public dans le Sud-Est de Bruxelles. La première extension jusqu’au musée du tram, situé avenue de Tervueren, a été une belle réalisation même si le chantier fût long et pénible. Une des premières exigences du Collège des bourgmestre et échevins se portera sur la durée du chantier et le respect strict du calendrier. L’expérience acquise devrait permettre tant à la Stib qu’à la Région de mieux maîtriser les différentes phases de chantier.

Une séance d’information pour les habitants
Les habitants des deux communes sont invités à découvrir le tracé de l’extension de la ligne 94 lors d’une réunion publique qui se tiendra le 24 avril à 18h30, en présence de la ministre chargée de ce dossier, Madame Grouwels, et des responsables de tous les services concernés. Le lieu de cette réunion doit être encore précisé. Il sera annoncé par voie de presse et sur le site internet de la commune.

Des premières informations recueillies, il ressort que le bureau d’études a opté pour la poursuite de la ligne, du côté parc, c’est-à-dire à l’opposé du Woluwe Shopping Center. En effet, les autorités communales ont demandé à la Région de prendre en compte le développement futur de ce centre commercial et ses entrées et sorties du côté du boulevard de la Woluwe. C’est une forte demande des habitants de la rue Saint-Lambert qui sera ainsi rencontrée car, à juste titre, ils considèrent que le gabarit de cette voirie ne permet pas d’accueillir le charroi important, tant des visiteurs que des livreurs, de ce haut lieu commercial. Si le trafic généré par le shopping doit dès lors s’écouler par le boulevard de la Woluwe, le croisement avec une ligne de tram serait problématique, au point de susciter de forts embouteillages aux abords immédiats du centre commercial.

Attentif au réaménagement du boulevard de la Woluwe
La Région a également fait le choix d’un réaménagement complet du boulevard de la Woluwe pour en supprimer le caractère autoroutier. C’est une bonne option mais elle devra être vérifiée dans le détail, notamment en ce qui concerne la sécurisation des traversées piétonnes et des croisements avec les voiries perpendiculaires (notamment, avenue Jean-François Debecker, rue Voot et rue de la Station de la Woluwe).
Nous serons également attentifs à ce que ce réaménagement ne conduise pas à un report de la circulation automobile sur ces voiries adjacentes et n’y génère pas un trafic de transit, pourtant déjà fort préoccupant. La Région devra dès lors s’engager à mener une étude complète de mobilité pour tout ce quartier, dans le cadre de l’étude d’incidence.

Mise en valeur du patrimoine
Le réaménagement du boulevard doit également permettre la mise en valeur du patrimoine naturel particulièrement remarquable dans la partie concernée. Nous attendons aussi des autorités régionales qu’elles formulent des propositions afin de mettre à profit cet important chantier pour limiter les risques d’inondations dans ce fond de vallée. Indépendamment de la construction d’ouvrages d’art, toujours fort hypothétique en raison des contraintes budgétaires, divers aménagements naturels, notamment par la création de zones tampons, permettraient de réduire les risques liés aux fortes pluies.

Nos attentes sont claires. Nous souhaitons que la Région présente un projet d’ensemble qui ne se limite pas à l’extension d’une voie ferrée pour le tram. Le boulevard de la Woluwe mérite un aspect paysager plus attrayant que celui qu’il offre pour le moment mais il doit aussi permettre le déplacement de tous les usagers, sans distinction, en toute sécurité. Aujourd’hui, les trottoirs réservés aux piétons ou les pistes cyclables sont loin d’offrir une sécurité optimale. C’est un des enjeux de la rénovation de ce boulevard.

Les élus de la Liste du bourgmestre (FDF, libéraux et indépendants) vous invitent dès lors à participer nombreux au processus de consultation des habitants. Même si la Région ne bénéficie pas d’un Code de la participation des citoyens, le Collège prend l’engagement de suppléer cette carence en organisant les réunions et les procédures de concertation nécessaires. Au besoin, un groupe de travail sera institué afin d’associer les représentants des habitants.

Les élus de la Liste du bourgmestre