Accueil > Initiatives > Nos demandes à la Région

Nos demandes à la Région

lundi 1er juillet 2013, par ca

Nos demandes à la Région
Les autorités communales ne sont pas seules à décider de ce qui se passe sur le territoire de Woluwe-Saint-Lambert. Eclairage public géré par Sibelga, voiries régionales, transports en commun,… nombre de travaux, d’aménagements ou de décisions dépendent de la Région ou des Intercommunales.
Le Collège des Bourgmestre et échevins, très attentif à la qualité de vie et à la sécurité dans notre commune et informe régulièrement les instances concernées des dysfonctionnements constatés afin que des solutions puissent être trouvées.

- Sécurisation du carrefour Lambeau - Brand Whitlock
Il y a urgence

Depuis septembre 2012, plusieurs courriers ont été adressés à Bruxelles Mobilité par les autorités communales de Woluwe-Saint-Lambert demandant de prendre des mesures pour sécuriser le carrefour formé par le boulevard Brand Whitlock et de l’avenue Lambeau.
La vitesse excessive des automobilistes tournant du boulevard Brand Whitlock dans l’avenue Lambeau ayant été la cause de plusieurs accidents dont un nouveau ce printemps.
Rappelons que les autorités communales ont fait à la Région plusieurs propositions d’aménagements visant à sécuriser ce carrefour, étudiées en concertations avec les riverains. En attendant une réponse de la Région, services communaux ont fait placer un marquage routier et des bollards de sécurité à l’approche du carrefour, de manière à interdire le stationnement et ainsi à assurer la visibilité des automobilistes et des usagers faibles, mais un aménagement plus sécurisant du boulevard s’avère nécessaire.

- Sécurisation de l’axe de Broqueville- Hymans- Vandervelde
La Région étudie la question carrefour par carrefour

Depuis de nombreuses années, les autorités communales ont adressé, à de nombreuses reprises, des courriers à Bruxelles Mobilité afin d’insister sur la nécéssité de renforcer la sécurité sur l’axe régional de Broqueville- Hymans- Vandervelde, notamment en réduisant la vitesse.
En réponse à un courrier adressé par la commune le 13 mars 2013, les autorités régionales ont informé la commune qu’une étude va être menée afin de renforcer la sécurité sur cet axe, dans le cadre des Etats généraux de la sécurité routière .

  • La rénovation de la station de métro Montgomery va entraîner le réaménagement du tronçon de l’avenue de Broqueville compris entre Montgomery et la rue du Duc.
  • Le carrefour formé par l’avenue de Broqueville et le Tomberg va faire l’objet d’une étude spécifique.
  • Le carrefour avenue Paul Hymans-rue Saint-Lambert ainsi que celui cours Paul Henri-Spaak - boulevard de la Woluwe seront abordés dans le cadre du prolongement du tram boulevard de la Woluwe. Espérons que ces bonnes intentions ne resteront pas lettre morte, car la Région a déjà répondu, à plusieurs reprises, que des études étaient en cours….

- Faire toute la lumière sur l’axe de Broqueville- Hymans- Vandervelde
Afin d’améliorer l’esthétique et la sécurité de l’axe avenue de Broqueville, Paul Hymans, Emile Vandervelde, les autorités communales ont également adressé, en mai 2013, une demande à la direction générale Gestion et Entretien des voiries de Bruxelles Mobilité, afin que l’éclairage, déjà ancien, soit renouvelé.

- Propreté du parking Roodebeek
L’agence Bruxelles propreté a réagi rapidement

Plusieurs habitants avaient signalé à la commune l’état de saleté et de manque d’entretien du parking Roodebeek et des abords du métro Roodebeek, tous deux en territoire régional. La commune a relayé ces plaintes à Bruxelles propreté.
La demande a été entendue, puisque l’agence Bruxelles Propreté a procédé à un nettoyage du site et a installé des poubelles en plusieurs endroit du parking Roodebeek.

- Aménagement du coin Neervelde- Bobesco- Spaak
La région procède à l’aménagement d’une zone d’agrément au coin des rue Lola Bobesco, Neervelde, cours Paul-Henri Spaak. La Région avait d’abord envisagé d’y créer un parking, mais la commune s’y était opposée, demandant que le site soit aménagé de manière plus esthétique, en petit espace vert. Elle a obtenu gain de cause, c’est une esplanade piétonnière, agrémentée de mobilier urbain et de plantations qui est en cours de réalisation.
La commune a également obtenu de la Région que ces travaux soient l’occasion d’améliorer la sécurité des rues adjacentes. Elle a obtenu que la piste cyclable située sur le cours Paul-Henri Spaak soit élargie pour faciliter la circulation à double sens des cyclistes.
Le coin de la rue Lola Bobesco et du cours Paul-Henri-Spaak (esplanade de Wolubilis) sera agrandi en « oreille de cocker »afin de réduire la largueur de la sortie de la rue Lola Bobesco et un trottoir traversant sera aménagé de manière à sécuriser les traversées piétonnes de cette rue.
Toutes les traversées seront équipées de rampes d’accès pour les PMR.
Les plantations privilégieront les plantes indigènes et seront réalisées à l’automne.