Accueil > Initiatives > Le mot du Bourgmestre - Lutte contre les incivilités : aveu (...)

Le mot du Bourgmestre - Lutte contre les incivilités : aveu d’impuissance du Gouvernement fédéral

vendredi 12 juillet 2013, par rédaction WSL

La lutte contre les incivilités

La Chambre des représentants vient d’adopter une nouvelle loi organisant les sanctions administratives communales visant à lutter contre les incivilités. Cette loi a été annoncée avec grands effets de médiatisation et a fait l’objet de vives polémiques. En réalité, cette loi est un aveu d’impuissance.

Transférer la responsabilité aux communes sans leur donner les moyens
Sa raison d’être se résume à une seule motivation : le gouvernement fédéral ne donnant pas à la Justice les moyens d’être efficace et rapide, il transfert la poursuite des missions de poursuite des citoyens indélicats du Parquet du procureur du Roi aux communes. Celles-ci ne recevront pas pour autant les moyens budgétaires ou en personnel afin d’assumer ces nouvelles missions.
Autrement dit, les communes devront mettre à contribution les citoyens pour financer ce nouveau service. Ce n’est pas notre choix, car nous avons toujours été soucieux de l’équilibre budgétaire dans la gestion de la commune.
De surcroît, cette loi est d’une telle complexité et appelle encore tant de mesures d’exécution que son entrée en vigueur est bien aléatoire. Bref, quand le gouvernement fédéral aura clarifié sa position, nous pourrons prendre attitude quant à l’application de cette loi. Nous en reparlerons dans les mois qui viennent.

Woluwe-Saint-Lambert n’a pas attendu que le gouvernement fédéral se penche sur la manière de lutter contre les incivilités, pour poursuivre, au niveau local le travail de vigilance pour lutter contre les incivilités.

En attendant, nous poursuivrons inlassablement le travail de vigilance pour refuser tout laxisme face aux incivilités caractérisées. Nous avons récemment réorganiser les services de gestion de l’espace public, sur la base de 7 quartiers afin d’en améliorer encore l’efficacité en terme de propreté, d’entretien et de sécurité. Cette réorganisation sera effective dès ce 1er septembre.
A chaque constatation d’une incivilité, un travail de prévention, voire de médiation, est entrepris dès lors que les auteurs des faits peuvent être identifiés. S’ils ne collaborent pas, ils sont soumis à une sanction financière. A cet égard, la taxation communale pour toute atteinte à la propreté et à la qualité de l’espace public est de loin plus efficace qu’une sanction administrative dont l’imposition demandera une longue procédure et un formalisme exagéré.

- Les bourgmestres ne sont pas des shérifs et n’ont pas vocation à rendre la justice du Far West. Il nous parait plus utile de veiller à l’efficacité et à l’organisation des services communaux, et, dans toute la mesure du possible, à une intervention rapide lorsque des faits d’incivilité sont constatés. C’est à cet objectif que nous travaillons, bien plus qu’à rechercher des fausses solutions qui ne sont que des apparences trompeuses pour les citoyens.

C’est le petit plus qui fait la différence en faveur de la qualité de vie à Woluwe-Saint-Lambert.

Votre bourgmestre,
Olivier Maingain