Accueil > ACTUALITES > L’avenir des jeunes du Royal White Star Bruxelles FC...

L’avenir des jeunes du Royal White Star Bruxelles FC...

jeudi 10 juillet 2014, par rédaction WSL

C O M MU N I Q U E

Les autorités communales s’inquiètent de l’avenir des équipes de jeunes
du Royal White-Star Bruxelles FC : la direction du White Star ne répond plus…

Alors que le collège et le conseil communal ont tout mis en œuvre, dans les délais annoncés, pour sauver l’école des jeunes du Royal White Star Bruxelles FC, force est de constater qu’à ce jour, la direction de ce club n’a donné aucune suite à la proposition de la commune de mettre en place une Asbl chargée de la gestion de l’école des jeunes. Asbl dont la création a été approuvée par le Conseil communal du mois de juin.

Au cours de la réunion du 4 juin, à la demande, et en présence des parents de nombreux jeunes, les autorités communales avaient déjà formulé cette proposition et le président du club, Monsieur Charles Simar, présent, avait annoncé qu’il donnerait une réponse rapide à la proposition du collège. Il est à regretter que Monsieur Simar n’ait jamais répondu au courrier officiel qui lui a été adressé, notamment par voie recommandée, afin de concrétiser la proposition des autorités communales. Un silence regrettable, qui laisse des dizaines d’enfants, d’adolescents, ainsi que leurs parents, dans l’expectative, ne sachant pas si les jeunes joueurs auront l’occasion de continuer à pratiquer leur sport favori dans de bonnes conditions à Woluwe-Saint-Lambert au cours de la saison prochaine.

Dans un tel contexte, le collège des bourgmestres et échevins ne peut que constater la volonté délibérée de la direction du White Star de rompre tout dialogue avec la commune. C’est donc bien les dirigeants du White Star qui prennent en otage les jeunes joueurs du club en ne leur proposant aucune perspective de poursuivre la pratique de leur sport favori au stade communal de Woluwe-Saint-Lambert.

En conséquence, le collège des bourgmestre et échevins a notifié officiellement à la direction du White Star que toute forme de collaboration n’est plus envisageable.

Enfin, les autorités communales s’engagent à soutenir les parents des jeunes qui voudraient engager toute action à l’encontre de la direction du White Star club pour que leurs enfants soient déliés de tout engagement à l’égard du club. A cette fin, les autorités communales veilleront à communiquer toute information utile aux parents des joueurs concernés et un avocat sera désigné, par le collège des bourgmestre et échevins, pour les seconder.