Accueil > ACTUALITES > Réaménagement Reyers la commune dit "OUi, mais..."

Réaménagement Reyers la commune dit "OUi, mais..."

mardi 13 janvier 2015, par rédaction WSL

Réaménagement du site du viaduc Reyers :
Les autorités communales de Woluwe-Saint-Lambert sont favorables…
sous certaines conditions.

En séance du 8 janvier 2015, le Collège des bourgmestre et échevins de Woluwe-Saint-Lambert a pris connaissance du projet déposé par la Région concernant le réaménagement du site du viaduc Reyers.

Si les autorités communales sont favorables à l’esprit du projet, elles souhaitent néanmoins que certains points puissent être discutés avec la Région
D’une part, pour que Woluwe-Saint-Lambert ne soit pas trop impactée, en termes de mobilité, par le chantier à venir, et d’autre part, pour que le boulevard Brand Whitlock ne soit pas oublié lors du réaménagement du quartier.

Les autorités attentives à la mobilité
Une inquiétude concerne la fermeture de la sortie de l’autoroute E40 au niveau du boulevard Reyers (carrefour « Diamant »). Cette fermeture risque d’entraîner une diffusion du trafic en amont sur l’autoroute, ainsi que dans l’avenue des Communautés (déjà encombrée) et vers le boulevard de la Woluwe (dont l’accès à la chaussée de Louvain sera empêché par des travaux de la Région flamande).

Le projet soumis par la Région prévoit également une possible déviation du bus 28 vers l’avenue des Cerisiers (il ne remonterait plus l’avenue Georges Henri). Cette modification d’itinéraire aurait pour conséquence la suppression de l’arrêt de bus du square Vergote, or cet arrêt est important car il permet la desserte du pôle d’enseignement de l’école du Bonheur, de l’école des Dames de Marie et de l’ISPG – Haute école Galilée.

L’avenir du boulevard Brand Whitlock
Le réaménagement du boulevard Brand Whitlock n’est pas pris en compte par les auteurs du projet.
- Rappelons que les autorités communales dénoncent, depuis longtemps, le caractère dangereux du boulevard Brand Whitlock, tant pour les automobilistes que pour les usagers faibles (piétons, cyclistes) preuve en sont les fréquents accidents survenus. Les autorités communales ont avancé des propositions d’aménagement pour sécuriser l’espace public et les échanges entre les voiries latérales et les bandes centrales du boulevard, pour créer des traversées piétonnes sécurisées et permettre une bonne répartition de l’espace public entre les différents usagers.

Il serait dommage que le boulevard Brand Whitlock qui reste une
« autoroute urbaine », à l’opposé du caractère plus urbain et plus convivial qui sera donné à l’espace public dans le cadre du projet de réaménagement provisoire du boulevard Reyers.

En conséquence, le Collège des bourgmestre et échevins a rendu un avis favorable au projet sous les conditions suivantes :

  • Etudier, de manière approfondie, les conséquences que la fermeture de l’autoroute E40 engendrerait sur les sorties « Communautés » et « boulevard de la Woluwe » ;
  • Conserver un arrêt de bus 28 qui permette de desservir le pôle d’enseignement des écoles du Bonheur, des Dames de Marie et de l’ISPG Haute Ecole Galilée ;
  • Etendre le périmètre de l’étude du nouvel aménagement en incluant le boulevard Brand Whitlock sur toute sa longueur pour le sécuriser et lui redonner un profil plus adéquat ;
  • Prévoir une traversée piétonne (passerelle) à hauteur du square Vergote ;
  • Prendre toutes les mesures visant à réduire la vitesse des véhicules sur l’axe Brand Whitlock – Reyers – Lambermont
  • Envisager, dès l’aménagement de la phase transitoire, un itinéraire cyclable, dans les deux sens, sur cet axe ;
  • Etudier la création d’un parking de dissuasion (éventuellement en souterrain) à la fin de la voirie de l’autoroute E40 afin de réduire drastiquement l’entrée des véhicules en ville et de favoriser le report sur des modes de transport public.