Accueil > ACTUALITES > Le mot du Bourgmestre : l’imprévisibilité des chantiers

Le mot du Bourgmestre : l’imprévisibilité des chantiers

mercredi 20 septembre 2017, par ca

Chers habitants de Woluwe-Saint-Lambert,
Nous sommes bien conscients que les chantiers qui se déroulent sur le territoire communal qu’ils soient mis en œuvre par la commune ou par la Région bruxelloise rendent, en ce moment, la mobilité plus compliquée à Woluwe-Saint-Lambert.
Avec Philippe Jaquemyns échevin des travaux publics et de la mobilité, et les services communaux, c’est quotidiennement que je suis l’évolution des travaux sur le territoire de la commune. Nous veillons à diligenter l’exécution de tous les chantiers en cours et à organiser au mieux, avec les services de Police, les déviations mises en place.
Malheureusement, certains concours de circonstances ont entrainé des retards imprévisibles lors de la planification des travaux. Il n’est pas un jour sans que nous apprenions des difficultés nouvelles sur l’un ou l’autre chantier. Très souvent la cause des retards s’explique par la découverte, en cours de chantier, de problèmes qui ne pouvaient être connus avant leur entame.
Ainsi, par exemple à l’avenue Vervloesem, Vivaqua a constaté que le branchement de l’égout dans l’avenue de Toutes les couleurs était encore en plus mauvais état que ce qui avait été constaté par le relevé de la caméra. Le périmètre du chantier a donc été étendu et les travaux au carrefour Vervloesem/ Toutes les couleurs devraient être terminés pour fin septembre alors que ce carrefour aurait dû être achevé pour la rentrée des classe comme prévu initialement.
Autre exemple, à la place Saint-Lambert, Belgacom a constaté lors de l’ouverture des trottoirs du côté des commerces qu’un de ses câbles importants (tout le W Shopping en dépend) avait cédé. Sans doute n’était-il déjà plus en très bon état. Et je pourrais multiplier les exemples.
A chaque fois nous devons prendre des décisions en urgence et j’autorise souvent des travaux en dehors des heures prévues afin de diligenter les réparations ou interventions. Même si nous sommes conscients que cela peut causer d’autres nuisances pour les riverains, nous mettons tout en œuvre pour que les chantiers soient achevés dans les meilleurs délais.
Nous sommes confrontés à tellement de situations imprévues que nous n’avons plus le temps de tout expliquer aux citoyens, même si l’équipe de M. Jaquemyns multiplie les avis en toutes-boîtes dans les quartiers concernés et que nous programmons de nombreuse réunions d’information avec les habitants.
Jusqu’au début octobre, j’ai quasiment chaque soir de la semaine une réunion d’information avec les habitants de différents quartiers. C’est dire que nous nous employons à expliquer la situation.
Je tiens également à souligner le travail et la disponibilité des fonctionnaires communaux qui répondent quotidiennement à de nombreuses demandes pour améliorer la gestion des chantiers, notamment en ce qui concerne la mobilité des usagers les plus faibles. Même pour les chantiers régionaux dont la commune n’a pas la responsabilité, ils sont les relais des citoyens auprès des gestionnaires de ces chantiers.
Je comprends l’impatience des habitants qui sont cernés par tous ces travaux. Je puis affirmer que dans un proche avenir, les plus gros chantiers qui incombent à la commune (ou en partie) seront terminés (place Saint-Lambert, rue Vervloesem- partie basse- ou encore avenue de Woluwe-Saint-Lambert). Evidemment sous réserve des conditions météos.
Par contre, nous n’avons pas la maîtrise des chantiers régionaux mais nous constatons aussi beaucoup de bonne volonté de leurs gestionnaires pour tenir compte des suggestions que nous leur formulons.
Dans tous les cas, gardons à l’esprit que ces travaux ont, toujours, pour objectif l’amélioration du cadre de vie des habitants, le renforcement de la sécurité ou le renouvellement, par les impétrants, de leurs installations (égouttage, eau, gaz, électricité, téléphonie).
Merci de votre compréhension.
Olivier Maingain