Accueil > ACTUALITES > Travaux ch de Louvain : la Région flamande fait cavalier seul

Travaux ch de Louvain : la Région flamande fait cavalier seul

lundi 2 octobre 2017, par ca

Quand la Région flamande organise des travaux
ayant une incidence sur les communes de la Région bruxelloise sans les consulter….

Le Collège de Woluwe-Saint-Lambert regrette que la Région flamande ne juge pas nécessaire de consulter les communes de la Région bruxelloises dont la mobilité vat être impactée par des travaux organisés à leur périphérie par Région flamande.
Le Collège de Woluwe-Saint-Lambert a appris qu’en raison de circonstances imprévisibles non précisées, les travaux réalisés au croisement du boulevard de la Woluwe et de la chaussée de Louvain par la Région flamande vont prendre du retard. Le changement de phase de ce chantier, qui nécessitera le changement du sens de circulation actuellement en mis place, est reporté au 23 octobre.
Le bourgmestre Olivier Maingain et Philippe Jaquemyns échevin de la mobilité et des travaux publics de Woluwe-Saint-Lambert regrettent que ce changement de l’organisation de la circulation n’ait pas été étudié en concertation avec les communes concernées, dont Woluwe-Saint-Lambert, alors que cela aura des conséquences importante sur la mobilité dans la commune.
La Région flamande informe que dès le 23 octobre, à hauteur du carrefour entre le boulevard de la Woluwe (R22) et la chaussée de Louvain :

  • Le sens de la circulation actuellement mis en place sera inversé. Le trafic, dans les deux sens, sera basculé sur les deux bandes circulant dans le sens Woluwe vers le ring ;
  • Les travaux sur la chaussé de Louvain elle-même (en direction de Louvain) devraient durer jusqu’à la fin de l’année 2017. Un passage provisoire permet cependant l’accès des véhicules à la chaussée de Louvain ;
  • L’avenue du Tram- Tramlaan devrait être fermée jusqu’en mars 2018. Le trafic venant de Liège par de la E40, et qui prend la sortie 20 Crainhem, est donc dévié par le carrefour formé par l’avenue de la Libération - Bevrijdingslaan et de la chaussée de Louvain pour rejoindre le boulevard de la Woluwe.


Cependant, dans sa communication, la Région flamande « incite » les automobilistes venant de Liège à rester sur la E 40 jusqu’à la sortie « Evere » (avenue des Communautés) et à y sortir pour reprendre la E40 dans l’autre sens jusqu’à la sortie 20 Crainhem (en venant de Bruxelles cette fois) pour rejoindre le boulevard de la Woluwe en direction de Woluwe-Saint-Lambert (notamment pour l’accès à l’UCL).
Un tel surcroit de trafic risque de provoquer un engorgement supplémentaire aux ronds-points de l’avenue des Communautés, déjà très fréquentés.
Le Collège de Woluwe-Saint-Lambert regrette vivement de ne pas avoir été consulté lors de l’organisation de ces déviations, et conteste le choix de renvoyer une partie du trafic vers l’avenue des Communauté.
Le bourgmestre Olivier Maingain et Philippe Jaquemyns échevin de la mobilité Woluwe-Saint-Lambert, feront part de la protestation des autorités communales aux services gestionnaires du chantier en Région flamande.
Une nouvelle fois les autorités flamandes apportent la preuve qu’elles ne se soucient en rien des conséquences d’un chantier aux limites de la Région bruxelloise sur la mobilité et la vie des communes bruxelloises.