Accueil > Initiatives > Recours contre l’installation d’une antenne GSM

Recours contre l’installation d’une antenne GSM

mercredi 2 octobre 2019, par ca

A l’initiative du bourgmestre Olivier Maingain et de Delphine De Valkeneer, échevine de l‘urbanisme, le Collège de Woluwe-Saint-Lambert a introduit un recours contre le permis d’urbanisme que la Région bruxelloise a accordé à la société de télécommunication Telenet pour l’installation d’antennes GSM sur le home Neerveld situé avenue du Mistral .

La société souhaite y installer trois mâts autoportants, équipés d’antenne relais GSM et dissimulés sous de fausses cheminées.
Une autre société de télécommunication dispose déjà d’un relais de télécommunication sur ce bâtiment, lui aussi dissimulé sous une fausse cheminée.

Les motifs invoqués pour ce recours sont
● Le manque d’intégration urbanistique et le non-respect de l’aménagement des lieux
● L’incompatibilité avec le quartier : l’installation prend place dans un quartier fortement urbanisé et densément peuplé.

Rappelons que l’octroi de permis pour les relais de télécommunication relève exclusivement des instances régionales. Les autorités communales n’ont donc aucune marge de manœuvre quant au choix des lieux d’implantation.
Depuis 2014, les enquêtes publiques préalables à la délivrance d’un permis pour les antennes GSM ont été supprimées, les autorités communales ne sont donc plus consultées, mais uniquement informées, par la Région, après la décision d’octroi du permis.
Seul le propriétaire du bâtiment concerné est informé, préalablement, du projet.

Le Collège de Woluwe-Saint-Lambert est néanmoins très attentif à tout nouveau projet d’installation d’antenne GSM. Il veille à contrôler systématiquement que les normes d’émission autorisées sont respectées et que tout nouveau projet s’inscrit correctement dans l’urbanisation du quartier concerné, car le seul recours possible est souvent de mettre en avant les atteintes urbanistiques générées l’installation de ces antennes.