Accueil > Initiatives > Solidarité internationale

Solidarité internationale

mercredi 4 décembre 2019, par ca

Permettre l’accès à l’eau, améliorer les soins de santés, installer des équipements sanitaires,…par l’octroi de subsides, le Collège de Woluwe-Saint-Lambert , à l’initiative du Bourgmestre Olivier Maingain et de Philippe Jaquemyns, échevin de la solidarité internationale, soutient, depuis de nombreuses années, des projets de solidarité internationale développés par le milieu associatif.

Les projets doivent concerner une action de coopération dans un pays en développement ou de sensibilisation aux enjeux Nord-Sud auprès de la population de Woluwe-Saint-Lambert. Ils doivent répondre aux critères du règlement communal adopté en 2014, et notamment, être portés par une association locale ou des habitants de la commune.

- Aider et sensibiliser

  • Les projets de coopération doivent être pérennes, réalisées en partenariat avec des acteurs de terrain locaux, dans le pays où le projet sera réalisé et associer les populations locales. Ils doivent avoir pour objet l’éducation, la formation, la santé, la participation citoyenne, l’accès à la culture, le développement des économies locales, le commerce équitable et, de manière plus générale, la solidarité avec les personnes les plus fragilisées. L’association doit s’assurer du suivi du projet par les partenaires locaux ;
  • Les projets de sensibilisation de la population sont menés par des acteurs de la société civile actifs à Woluwe-Saint-Lambert ou par les écoles présentes sur le territoire communal afin de conscientiser la population aux enjeux des échanges Nord/Sud et aux réalités quotidiennes des populations des pays en voie de développement.

- Une sélection démocratique
Les projets répondant aux critères d’attribution sont présentés, une fois par an, devant la commission de la solidarité internationale, composés de conseillers communaux, sous la présidence de Philippe Jaquemyns, échevin de la solidarité internationale. La commission remet un avis qui est soumis au Collège et ensuite au Conseil communal.
12 dossiers ont été introduits en 2019. 10 projets ont finalement été retenus par les conseillers communaux au terme de l’examen des demandes, deux ne rentrant pas dans les critères d’octroi et un ayant été considéré par la Commission comme inabouti à ce stade.

- Suivant l’avis de la Commission, le Conseil communal a attribué un subside à 9 associations

  • 5000 € à l’asbl « Aires de Femmes » pour un projet d’aide aux jeunes filles et femmes victimes de violences dans plusieurs villes de la province du Kasaï (République démocratique du Congo).
  • 3600 € attribués à l’asbl « Amar » pour construire des toilettes et acheter du matériel de cuisine et de couture pour permettre aux mères enfants scolarisées de suivre des cours de couture, de cuisine et d’alphabétisation au Rajasthan (Inde).
  • 3843 € attribués à l’asbl « Casa del estudiante Triqui » pour un projet visant la récupération des eaux de pluie afin d’assurer l’irrigation des cultures en fin de saison sèche dans la ville d’Oaxaca (Sud-Est mexicain).
  • 2000 € attribués à l’asbl « Coup de pouce » pour la rénovation de l’infrastructure d’énergie solaire permettant le fonctionnement du puits et la tenue de cours d’informatique et de couture dans le village de Poleni (République Démocratique du Congo).
  • 3000 € attribués aux fonds « Huruma » pour aménager et meubler un local destiné à devenir une bibliothèque, une salle de lecture et un espace ludique de jeux pédagogiques dans les communautés de Dado et d’Agbidimè (Sud du Bénin).
  • 1218 € attribué à l’ONG « Iles de Paix » pour un projet d’aviculture, levier de changements pour les familles burkinabés (Est du Burkina Faso).
  • 6600 € attribués à l’asbl « Malem-Auder » pour l’ajout d’une aile « maternité » au poste de santé construit en 2016 par l’association dans le village de Hodar (Sénégal).
  • 1219 € attribués à l’ONG « Memisa » pour l’amélioration de l’accès à une santé de qualité via la formation du personnel et l’augmentation de la capacité de 10 centres de santé (Guinée).
  • 3250 € attribués à l’asbl « Mukini » pour le financement d’un repas quotidien offert aux élèves de l’école Mukini-Mikembo à Lubumbashi (République Démocratique du Congo).