Accueil > ACTUALITES > Moteur qui tourne à l’arrêt ça pollue et ça peut coûter cher (...)

Moteur qui tourne à l’arrêt ça pollue et ça peut coûter cher !

jeudi 9 janvier 2020, par ca

Moteur qui tourne à l’arrête ça pollue et ça peut couter cher !

Laisser tourner son moteur quand on est à l’arrêt ça ne sent pas bon, ça fait du bruit et ça consomme : bref ça pollue et ce n’est pas très agréable pour les piétons.

La commune de Woluwe-Saint-Lambert lance une campagne qui rappelle que cela peut aussi coûter cher !

Fin 2019, de nouveaux panneaux ont été installés dans l’espace public. Ils rappellent l’obligation imposée aux automobilistes par le code de la route de veiller à ne pas laisser le moteur en marche au point mort, sauf en cas de nécessité. Les automobilistes sont donc invités à éteindre leur moteur quand ils sont à l’arrêt. L’amende prévue en cas de non-respect de l’article 8.6. du code de la route est de 58 euros.

Outre le rappel de la règle, l’objectif de cette action est de faire prendre conscience aux automobilistes qu’un moteur qui tourne au point mort est source de pollution (CO², etc.), mais également de nuisances sonores pour les riverains. Il s’agit en outre de la mise en application d’une des mesures du plan communal de lutte contre le bruit.

Ces panneaux ont été placés dans différents lieux de grande fréquentation de la commune, les centres sportifs et les écoles. Des panneaux seront également installés au niveau des zones de livraisons.

Couper son moteur lorsqu’on est à l’arrêt est un geste citoyen, soucieux de la préservation de l’environnement et de la qualité de vie dans les quartiers.

Une campagne à l’initiative du bourgmestre Olivier Maingain, de Philippe Jaquemyns échevin de la gestion de l’espace public et de Gregory Matgen échevin de la mobilité et de l’environnement.