Accueil > ACTUALITES > Le mot du Bourgmestre et des élus LB

Le mot du Bourgmestre et des élus LB

jeudi 23 avril 2020, par ca

L’aide aux personnes une priorité en cette période de crise sanitaire
Les conseillers communaux de la Liste du bourgmestre (DéFI, Indépendance libérale et indépendants) saluent le travail mené par le personnel communal pour assumer les missions à rendre à la population.
Ils mettent particulièrement en évidence la solidarité entre les équipes communales et du CPAS de sorte qu’aujourd’hui, les services à rendre aux personnes fragilisées ou âgées sont assumés par des agents venant de tous les départements.
Contrairement à ce qu’affirment les élus MR ¯ , le service communal d’aide à domicile a toujours été actif et a été renforcé dès l’entame de la crise. Il en est de même au CPAS où les services d’aide aux personnes sont mobilisés sans relâche, depuis de nombreuses semaines. De surcroît, les services communaux et ceux du CPAS collaborent étroitement et, selon les conditions sociales de la personne qui souhaite une aide à domicile ou toute autre forme de soutien, les services s’échangent les informations et, si nécessaire, le CPAS intervient au bénéfice des personnes les plus fragilisées sur le plan financier. Par contre, il n’y a aucune raison d’accorder la gratuité des prestations à des personnes dont les revenus sont suffisants, d’autant plus que les montants des contributions sont particulièrement modérés au regard des prestations assumées.
A l’évidence, les élus MR ¯ connaissent peu ou mal le fonctionnement des services communaux mais il est vrai que ce parti est plus coutumier de la critique du service public, alors que la crise nous en dit toute l’importance. Depuis de très nombreuses années, l’aide aux personnes est une grande priorité de notre politique communale, que ce soit à l’initiative des services communaux ou ceux du CPAS et leur diversité a toujours été très appréciée par les seniors et toutes les personnes qui peuvent y faire appel.

Dynamisme du secteur associatif
Les élus de la Liste du bourgmestre connaissent aussi l’importance du réseau associatif qui, dans notre commune, est particulièrement développé et avec lequel les autorités communales ont toujours eu des relations très suivies et mené des actions communes. Pour preuve, le Conseil de la vie associative qui sera prochainement institué et qui permettra à toutes les associations qui le souhaitent de venir y présenter leurs propositions et d’être associées à l’exécution du budget participatif.
Le premier appel à projets pour le budget participatif a déjà rencontré un beau succès, puisque 10 candidatures ont été introduites sur la plateforme dédiée.
En raison de cette période particulière, le collège a pris la décision de donner un délai supplémentaire pour l’introduction des projets.

Lutter contre la solitude des personnes isolées
Cette longue période de confinement est parfois vécue très difficilement par les personnes qui sont privées de tout contact avec leur famille ou de tout lien social, à fortiori lorsqu’elles ne peuvent même plus compter sur des proches.
Cette situation est vécue par les personnes hébergées en maison de repos ou dans les séniories mais aussi par celles qui vivent isolées à domicile. Beaucoup de voisines et de voisins de ces personnes se manifestent d’une manière ou d’une autre. Ces élans d’amitié et d’affection sont à saluer et à multiplier.
Pour avoir recueilli le témoignage d’une habitante de la commune qui se proposait d’encourager la mise ne place d’une chaine téléphonique entre citoyens et personnes isolées, le bourgmestre et les membres du collège ont dès lors pris l’initiative de lancer une plateforme de rencontre qui permettrait à des personnes isolées de recevoir des appels téléphoniques de citoyennes et de citoyens qui accepteraient de leur parler régulièrement. Le service communal de la prévention sera chargé de coordonner cette opération et de vérifier, moyennant l’accord des bénévoles qui se proposeront, s’ils offrent toutes les garanties d’honorabilité. En aucun cas, les coordonnées privées des personnes bénéficiaires de ce service ne seront communiquées aux bénévoles, car c’est le service communal de la prévention qui mettra en rapport téléphonique les bénévoles et les personnes isolées à des heures convenues de commun accord.

Il convient de mettre en évidence toutes les formes de bénévolat qui se manifestent à l’initiative de nombreux citoyens mais il faut également s’assurer que d’aucuns ne profitent pas de cet élan de générosité pour chercher à tirer quel qu’avantage personnel, voire proposer des véritables arnaques à des personnes qui ne pourraient s’en prémunir.

Il y aura aussi des enseignements à tirer de cette période de crise sanitaire quant à la manière de renforcer et de coordonner les initiatives bénévoles. Ce sera également un des objectifs confiés au Conseil de la vie associative.
Les élus de la Liste du bourgmestre sont également à votre écoute pour développer toute nouvelle initiative de solidarité, nécessaire en ces moments qui nous rappellent où est l’essentiel.

Les élus de la Liste du bourgmestre