Accueil > Initiatives > Projet participatif de création d’une mini-forêt urbaine

Projet participatif de création d’une mini-forêt urbaine

mardi 28 avril 2020, par ca

A l’initiative du bourgmestre Olivier Maingain, de Gregory Matgen échevin du développement durable et de Philippe Jaquemyns, échevin de la gestion de l’espace public et des espaces verts, le Collège a marqué son accord pour la création d’une mini-forêt urbaine sur le terrain situé à côté de la plaine de jeux Marcel Thiry.

Ce type de forêt s’inspire de la méthode développée par M. Miyawaki, botaniste japonais expert en écologie végétale, spécialiste de l’étude de la naturalité des forêts. En plantant en un même espace, 15 à 30 arbres et arbustes d’espèces différentes mais qui se combinent bien et sont adaptés aux conditions locales, on obtient une croissance des végétaux 10 fois plus rapide (1 m par an) et une densité 30 fois supérieure.

Répondre aux souhaits des habitants
Il s’agira d’un projet participatif puisque les habitants et les enfants des écoles seront invités à participer à la plantation des nouveaux arbres. L’occasion de les sensibiliser aux enjeux climatiques auxquels il faut faire face à l’échelon local.
La Liste du Bourgmestre s’est engagée à poursuivre le programme de renforcement du maillage vert, par la plantation d’arbres ou la création de nouveaux espaces verts. Cette initiative répond aussi aux demandes exprimées par les habitants lors de la consultation citoyenne organisée dans le cadre de la Charte du développement durable.

Tout bénéfice pour l’environnement et les habitants
Comme cela a été démontré, planter davantage d’arbres, surtout en milieu urbain, favorise le stockage du carbone, rafraichît l’atmosphère et réduit la concentration de particules fines présentes dans l’air. Cela favorise aussi la biodiversité par la reconstitution de couloirs écologiques et améliore esthétique des quartiers.

Près de la plaine de jeux Marcel Thiry
Plusieurs sites ont été étudiés, mais le plus adapté est le terrain communal situé avenue Marcel Thiry, à côté de la plaine de jeux. Environ 300m2 (potentiellement un millier d’arbres) seront plantés, le long de la plaine de jeux et sur la butte du terrain pour en renforcer l’aspect paysager. Cela permettra d’ombrager la plaine de jeux, répondant ainsi à une demande des usagers. Une partie engazonnée sera maintenue afin de conserver d’autres fonctions très appréciées, comme la pratique d’activités sportives.
Les plantations devraient avoir lieu cet automne (sauf impossibilité liées à la crise sanitaire). Si le projet s’avère concluant, d’autres mini-forêts pourraient être aménagées dans la commune.

Continuer à développer les espaces verts
Même si la commune Woluwe-Saint-Lambert est l’une des plus arborées de la Région bruxelloise, environ 8,5% de son territoire sont constitués d’espaces verts publics, soit 13,9 m2 par habitant, pour une moyenne régionale de 12 m2, le Collège veille néanmoins à étudier toutes les possibilités d’améliorer les zones vertes existantes ou d’en développer de nouvelles, comme ce sera le cas avec la création de nouveaux parcs dans le quartier des Iles d’Or et dans l’éco quartier Schuman-Charmille.