Accueil > ACTUALITES > Woluwe-Saint-Lambert aide les artistes liés au secteur culturel de la (...)

Woluwe-Saint-Lambert aide les artistes liés au secteur culturel de la commune

lundi 25 mai 2020, par ca

Le bourgmestre, chargé de la culture a décidé d’octroyer une aide financière aux artistes qui devaient se produire à Woluwe-Saint-Lambert.
Les acteurs du secteur culturel sont durement touchés par les conséquences de la crise sanitaire, en particulier le secteur des arts vivants, puisque le confinement, mis en place depuis le 14 mars, a stoppé net toute possibilité d’organiser quelque forme de spectacle que ce soit.

Le Collège de Woluwe-Saint-Lambert a décidé d’apporter son soutien aux artistes avec qui la commune avait un projet et qui n’a pu être réalisé en raison de la crise sanitaire.

- 1. Octroi de bourses : montant prévu 25.000 € dont 12.500 déjà attribués
Le Collège a décidé d’utiliser les budgets prévus pour l’organisation de manifestations culturelles qui ont dû être annulées, pour soutenir les artistes avec lesquels des collaborations étaient prévues.

Le service de la culture a donc pu dégager un premier montant de 25.000 € qui sera distribué sous forme de bourses de
500 €, par artiste ou compagnie à :
Des artistes n’ayant pu prester leur activité à WSL durant la période du 14 mars au 30 juin (par exemple des spectacles destinés au jeune public, des animations lors de vernissages d’exposition, des prestations dans le cadre de la Fête de la musique, …) ;
Des artistes émergents dans le domaine des arts plastiques et de la musique ;
Des compagnies « Jeune public », « Art du cirque et de la rue » n’ayant pu effectuer leur résidence à Wolubilis.
En effet, la Bissectine de Wolubilis est un espace laboratoire où de jeunes artistes des arts scéniques sont accueillis en résidence pour leur permettre de travailler, tester, faire évoluer leur création, notamment dans les domaines du cirque et du théâtre jeune public. Les compagnies invitées en résidence s’engagent à proposer un aperçu de leur création sous la forme de représentation, d’atelier ou de collaboration à diverses manifestations, qu’il s’agisse des Fêtes romanes ou d’activités jeune public.
En 2019 la Bissectine a accueilli en résidence 12 compagnies « Jeune public », 21 compagnies des arts de la rue ou de cirque et 1 artiste plasticienne. En 2020, 35 accueils étaient déjà prévus.

24 bourses seront, dans un premier temps, attribuées à 5 compagnies « Jeune public », 12 compagnies de cirque et des arts de la rue, 1 artiste circassienne, 1 plasticienne performeuse, 3 groupes de jeunes musiciens, 1 collectif de photographes et 1 compagnie théâtrale.

En fonction de l’évolution de la crise sanitaire et de ses effets sur le secteur, d’autres crédits budgétaires pourraient être dégagés et réutilisés sous forme de bourses.

- 2. Aide aux artistes qui animent des ateliers : 10.000 € (hors dons)
Les Ateliers de Wolubilis font appel à des artistes pour animer des ateliers créatifs, en soirée, le samedi ou durant les congés scolaires. Le Centre culturel Wolubilis a consacré 10.000 € pour rémunérer les animateurs artistiques qui auraient dû encadrer ces activités créatives aux Ateliers de Wolubilis, jusqu’en juin.

Par solidarité avec les artistes qui animent ces ateliers et qui se sont retrouvés sans travail du fait de la crise, les participants aux ateliers qui avaient déjà payé leur inscription ont, pour une partie, décidé de ne pas demander de remboursement ou un remboursement partiel. Un montant de 12.391,67€ a ainsi été collecté en dons qui s’ajoutent aux 10.000 € consacrés par le Centre culturel Wolubilis. Ces montants permettent de rémunérer ces artistes-animateurs.

Une demande a aussi été introduite auprès de la Fédération Wallonie Bruxelles, via un fonds d’urgence pour pouvoir compléter cette aide et couvrir les rémunérations des 3 mois et demi d’arrêt des activités.

- 3. Affectation des dons recueillis par le théâtre Wolubilis : 22.000 €
La direction du théâtre a invité ses fidèles spectateurs à accepter de transformer leurs droits de participation à des spectacles annulés en dons. Plus de 22.000€ ont ainsi été recueillis. La direction a proposé aux instances de gestion d’affecter un premier montant équivalent à 50% de ces dons au « Fond sparadrap » créé par l’Union des artistes pour venir en aide aux artistes précarisés en raison de l’arrêt des activités artistiques.
Le reste des donc sera utilisé pour d’autres actions en faveurs du secteur artistique.

Au total ce sont déjà quelque 57.000 € qui sont réservés aux artistes qui ont des liens avec les associations culturelles et la commune de Woluwe-Saint-Lambert.