Accueil > ACTUALITES > Votez pour votre commune

Votez pour votre commune

jeudi 17 décembre 2020, par rédaction WSL

Woluwe-Saint-Lambert a présenté plusieurs projets dans le cadre du concours « J’aime ma commune » organisé par La Dernière Heure. Le projet « Sport sur ordonnance » a été retenu. N’hésitez pas à aller voter pour soutenir ce projet développé par votre commune.
Clôture des votes 23.12 à minuit
https://www.dhnet.be/regions/bruxelles/j-aime-ma-commune-woluwe-saint-lambert-du-sport-sur-ordonnance-pour-les-malades-chroniques-5fd921cd7b50a652f7928b48

- Sport sur ordonnance…
C’est faire une activité physique pour se soigner !

Woluwe-Saint-Lambert, a été la 1ère commune bruxelloise à adhérer au projet « Sport sur ordonnance ».
La commune a en effet décidé de s’engager, depuis juin 2020 dans ce projet qui incite les médecins généralistes à prescrire une reprise d’activité sportive encadrée et adaptée pour prévenir le développement de certaines pathologies comme le diabète, l’hypertension, l’obésité, l’arthrose ou encore les maladies cardiovasculaires. Des maladies que la sédentarité aggrave et qui peuvent, au contraire, évoluer favorablement grâce à la pratique d’une activité physique régulière.

Le Bourgmestre Olivier Maingain, Isabelle Molenberg, première échevine, chargée de la famille, des seniors et de la santé et Eric Bott, échevin des sports, ont unis leurs compétences pour promouvoir cette initiative. Ils ont signé, le 16 juin 2020, une charte d’adhésion au projet « Sport sur ordonnance », auquel Woluwe-Saint-Lambert était la première commune bruxelloise à adhérer.

  • Une équipe d’éducateurs physiques et de kinésithérapeutes, travaillant au sein des infrastructures sportives communales, ont été formés par l’asbl « Sport sur ordonnance » à encadrer ce programme de remise en forme.
  • Le projet a été présenté aux médecins généralistes qui pratiquent sur le territoire communal.
  • Dès que les conditions sanitaires permettront la reprise de l’activité des salles de sport, les patients pourront bénéficier d’une prescription médicale proposant la participation à des programmes de remise en forme adaptés à leur pathologie. Ceux-ci se dérouleront au centre sportif du Poséidon, en séance collective de maximum 15 participants, à raison d’une fois par semaine pendant minimum trois mois. A la fin du programme, les bénéficiaires seront orientés vers des associations ou des clubs sportifs locaux afin de leur permettre de poursuivre une activité physique régulière.