Accueil > ACTUALITES > Boulevard Brand Whitlock

Boulevard Brand Whitlock

jeudi 14 janvier 2021, par rédaction WSL

Le Collège déplore le placement par Bruxelles-Mobilité de blocs de béton sur certaines zones de stationnement du boulevard Brand Whitlock. Une installation justifiée par la volonté de la Région de faire respecter la règlementation qui interdit l’arrêt et le stationnement à moins de 20m de signaux lumineux.

Le Collège regrette que cette mesure ait été appliquée sans aucune information préalable des habitants et qu’elle se fasse au détriment des riverains en réduisant le nombre de places de stationnement. Une opération qui risque d’avoir des conséquences sur l’ensemble des riverains du square Montgomery, au regard du projet de création d’une piste cyclable bidirectionnelle avenue de Tervueren, qui entrainera la suppression d’un nombre, plus grand encore, de places de stationnement.

Le boulevard Brand Whitlock présentant de nombreuses irrégularités, notamment en matière de sécurité des usagers faibles et de mobilité des PMR (absence de dalles podotactiles, de bordures abaissées aux traversées, d’avancées de trottoirs, de raccourcissements de traversées piétonnes, …) le Collège s’étonne de cette « chasse au stationnement » sous prétexte de respect strict de la réglementation … Il y a d’autre priorités à traiter car l’état d’abandon de ce boulevard régional est préoccupant.

Si Bruxelles-Mobilité maintient cet aménagement condamnant des places de stationnement, le Collège souhaite, à tout le moins, que des alternatives plus constructives, et répondant aux besoins des habitants, soient étudiées.
Par exemple la création d’un « dépose minute » pour l’école du Sacré Cœur de Linthout, l’aménagement d’emplacement pour véhicules partagés ou le placement de boxes à vélo.

Le Collège souhaite un dialogue avec la Région pour évaluer ces propositions qui devraient s’inscrire dans un réaménagement plus global du boulevard.