Accueil > ACTUALITES > L’art à l’assaut de Wolubilis

L’art à l’assaut de Wolubilis

jeudi 1er avril 2021, par rédaction WSL

Alors que des protocoles et des restrictions en tous genres qui limitent l’accessibilité aux œuvres, le Centre culturel Wolubilis poursuit son projet de transformer l’espace public en « galerie à ciel ouvert » afin d’inviter les passants à découvrir une belle diversité de créations plastiques contemporaines.

Depuis quelques jours, le toit du théâtre Wolubilis est le cadre d’une installation du collectif VOID. Trois personnages tendent vers le ciel une parabole dans une tentative hasardeuse de communiquer … avec qui ? pourquoi ?…

VOID est un collectif de plasticiens créé et basé à Bruxelles depuis 2013 qui fut lauréat du Prix Médiatine en 2015, et du Salomon Résidency Award à New-York en 2019. Mauro Vitturini (1985 - Italie) et Arnaud Eeckhout (1987-Belgique) développent une recherche plastique qui interroge le son ou sa représentation, comme vecteur de représentation du monde. Le langage, la communication, occupent une place importante dans les préoccupations du duo. Leur expression pluridisciplinaire se développe via de formes de création très variées : vidéos, installations, livres, performances, pièces sonores, interventions dans l’espace public...

Recherches et réflexions
Avec cette installation, VOID, propose le fruit de leurs recherches portées sur les Voyagers Golden Records envoyés dans l’espace par la NASA en 1977… Ces disques d’or, contenant de multiples témoignages de notre humanité, de nos cultures, de nos musiques et de nos langages,
sont censés être compris par tout type de vie extraterrestre.
Comment cette matière émise peut- elle être perçue ?
Par qui ? L’humanité pourrait-elle d’ailleurs recevoir une réponse ?

« L’homme qui tend une parabole vers le ciel » relève de cette tentative hasardeuse de communication, dont on ignore qui est l’émetteur ou le récepteur d’une hypothétique "bouteille à la mer".
Plus d’information sur les artistes : www.collectivevoid.com

Soutenir la création et inviter à la réflexion
Le Centre culturel Wolubilis (CCW) est reconnu pour sa spécialisation en arts plastiques. Il soutient les artistes émergents. Olivier Maingain, bourgmestre de Woluwe-Saint-Lambert, chargé de la culture, est très attentif à offrir un terrain d’expression aux créateurs dans l’espace public, mettant aussi l’art à la portée du plus grand nombre. Des installations qui invitent les passants à se confronter à la création plastique contemporaine. Une mise en lumière d’artistes qui ont aussi pour vocation de susciter la réflexion, le débat, le questionnement, l’intérêt, la critique ou l’admiration…
https://www.wolubilis.be/a-voir/void-lhomme-qui-tend-une-parabole-vers-le-ciel/

Photos : Installation L’homme qui tend une parabole vers le ciel – 2021 – Wolubilis - © VOID